BJM34: La délégation canadienne

AABJM Canada présente: la délégation officielle canadienne pour le Bateau des Jeunes du monde 34! Plus d’informations suivront sur cette page. Cliquez sur chaque candidat.e pour lire leurs biographies!

Visual Portfolio, Posts & Image Gallery for WordPress

Michelle Chin

Michelle Chin est une Canadienne d’origine chinoise de deuxième génération, qui a grandi à Richmond Hill, en Ontario. Elle est une enseignante en immersion française et a récemment obtenu une maîtrise en études de l’enfant et en éducation à l’Université de Toronto. Elle adore établir des liens avec les cultures des autres et en apprendre davantage à leur sujet. Elle croit que la culture d’une personne façonne fortement ses expériences vécues et son identité personnelle. Dans le cadre de son programme, son groupe a utilisé les arts comme forme de changement social pour partager la façon dont le développement de leur identité raciale a été influencé par la suprématie blanche. Les membres étaient invité à partager leurs projets créatifs avec la faculté du programme afin de mieux comprendre leurs expériences en tant qu’étudiants et éducateurs. Elle s’intéresse également à la recherche en éducation et travaille sur le project nommé « International Bilingual Education », en partenariat avec les Pays-Bas et la Chine. Le projet vise à travailler sur l’évaluation et les interventions auprès des élèves présentant des difficultés de lecture à risque dans l’espoir de fournir un accès plus équitable aux programmes d’immersion française pour les élèves de diverses origines. Son mémoire de maîtrise porte sur l’influence du mode de transcription (écriture manuelle/ dactylographiée) sur les performances d’écriture des apprenants en langue seconde.

Depuis l’âge de 24 ans, dix-huit de ces années ont été consacrées à la scolarité. Il est important pour elle de trouver du temps pour les choses qui lui procurent de la joie en dehors de l’école et elle est enthousiasmée par l’opportunité de faire partie de la délégation canadienne. Bien qu’elle n’ait aucune expérience du Japon, elle rêve de visiter le pays et est intriguée par leurs valeurs culturelles et leur mode de vie collectivistes.

Brandon Wallace

BJM 34 – Responsable de Délégation

Brandon Wallace est né en 1986 à Brampton, Ontario, et passait son enfance dans la région de Toronto jusqu’à 1994, quand sa famille s’est installée à Ottawa, Ontario. Originaire d’Irlande, sa famille a vécu au Canada depuis des générations. Brandon a étudié la philosophie à l’Université de Carleton à Ottawa avant de participer au programme de JET (Japanese Exchange & Teaching) de 2011 à 2013. Avec ce programme, il enseignait l’anglais à l’école secondaire Akashi Nishi à préfecture d’Hyogo au Japon. Cette expérience à l’étranger a déclenché une passion de toute une vie pour le Japon: sa langue, sa culture, son histoire, sans parler de sa gastronomie! Après ce séjour inoubliable, Brandon continuait ses études en philosophie en suivant une maîtrise de The New School for Social Research à New York. À son retour à Ottawa, il a décidé de prendre une part active dans l’association des anciens participants du programme JET (JETAA, JET Alumni Association). Peu après, il a commencé à travailler à l’Ambassade du Japon, d’abord dans le Centre d’information et de culture et maintenant dans la Section politique. Brandon parle français et japonais et il aime faire de la lecture (notamment sur l’histoire, la politique, l’économie, la littérature et la philosophie) et jouer aux échecs.

Richard Lee Watts

BJM 34

Ricky-Lee Watts (Aamiitlaa) porte le nom de son défunt père et est Hupačasath Nuučaan̓uł par sa mère. Vivant une vie d’interconnexion et d’intentionnalité, il est un diplômé universitaire de première génération, un rêveur passionné, un voyageur, un conférencier motivateur et un leader visionnaire.

Expérimenté dans le travail avec les communautés autochtones, les universités et le gouvernement, il est actuellement conseiller élu pour sa nation, mannequin avec SuperNaturals Modeling, une agence autochtone, et prend régulièrement la parole lors de conférences et avec le programme #ConnectedNorth de TakingITGlobal. Ricky-Lee a également récemment créé et supervisé Generation Power at Indigenous Clean Energy, un programme de formation professionnelle et d’énergie propre pour les jeunes Autochtones.

Il aime se connecter avec les gens et les inspirer à embrasser leur pouvoir, à trouver la beauté en eux-mêmes, dans leurs communautés et dans le monde qui les entoure, même lorsque cela est difficile. Menant avec curiosité, passion et gratitude, Ricky-Lee fait preuve d’amour et de dévouement pour être le modèle dont il avait besoin quand il était plus jeune.

Identifié comme « jeune aîné » par ses collègues, la vision de Ricky-Lee inspire les valeurs de ʔiisaak et hišukʔiš c̓awaak — respect pour toute création ayant une origine commune et que tout est un.

Yolanda Elias

BJM 34

Née au Guatemala, Yolanda est devenue citoyenne canadienne à l’âge de six ans et a grandi à London, Ontario. Yolanda a poursuivi ses études universitaires en sciences politiques à l’Université d’Ottawa. Durant cette période, elle a travaillé pour l’ambassade du Canada en République Dominicaine. Cette expérience lui a permis de comprendre le rôle du Canada au sein des affaires internationales. Convaincue dans l’implication des jeunes menant à des changements sociétaux positifs, Yolanda a fait partie de différentes initiatives jeunesses comme Katimavik et Canada World Youth. Yolanda s’engage également dans différentes organisations communautaires et porte une valeur importante au bénévolat – Yolanda a notamment fait du bénévolat au Guatemala, au Pérou, en République Dominicaine, en Thaïlande et dans trois provinces canadiennes.  Elle croit fortement que ses expériences internationales ont enrichi sa vie. Durant ces temps libres, Yolanda aime dessiner, lire, courir et faire de la boxe. Elle est persuadée afin d’être en santé, il faut être en santé autant physiquement que mentalement. Depuis 2015, Yolanda habite à Montréal, Québec et travaille présentement dans l’industrie de la santé mentale. Yolanda est très fière d’être canadienne et d’être de descendance maya.

Yasi Shahidian

BJM 34

Yasi poursuit ses études en physique à l’Université de Queen’s avec une bourse de la famille Chernoff. Ayant grandi au Manitoba, elle s’est impliquée dans l’initiative des leaders étudiantes grâce à la Division scolaire Franco-manitobaine. Yasi s’est efforcée d’aider les nouveaux arrivants à établir des liens avec la communauté Manitobaine, d’enseigner des compétences en leadership aux étudiants ruraux et de créer des nouvelles initiatives pour les étudiants à Queen’s.

Au cours de l’été, Yasi a travaillée chez l’Institut canadien de recherche en physique des astroparticules Arthur B. McDonald. Elle a également effectué des stages à KF Aerospace et avec le gouvernement du Manitoba. Grâce à son travail avec le gouvernement provincial, elle a assisté à la conférence nationale de l’Institut d’administration publique du Canada en tant que déléguée parrainée. Elle a piloté un programme d’été pour les jeunes nouveaux arrivants au centre d’apprentissage et d’alphabétisation de Portage.

Yasi continue de développer des compétences en technologie et a été sélectionnée pour participer au programme Google Software Product Sprint et à la conférence Uber Empower Summit. Passionnée de la communication scientifique, Yasi travaille afin d’aider les élèves des milieux ruraux à poursuivre leurs études postsecondaires en sciences, technologie, ingénierie et mathématiques. Elle parle couramment l’anglais, le français et le persan.

Amanda Boadi

BJM 34

Amanda est une scientifique de la santé passionnée par la construction, la formation et la mobilisation des communautés. Ses intérêts pour l’éducation, le développement communautaire et l’autonomisation des jeunes l’ont amenée à explorer une carrière dans le secteur caritatif, où elle aime planifier des programmes, faciliter les opportunités d’engagement et travailler en collaboration au sein des communautés

En dehors de ses fonctions en tant que conseillère en impact et durabilité, Amanda travaille et fait du bénévolat au YMCA local et passe son temps libre à cuisiner et à planifier des événements spéciaux et des jeux avec des amis. Après avoir vécu en Alberta pendant plus de 20 ans, Amanda a récemment commencé à explorer davantage les voyages nationaux et internationaux et a hâte de visiter le Japon, un des principaux pays sur sa liste de voyage. Elle est ravie d’avoir une expérience directe de la culture pop japonaise, de la technologie et de la nourriture, et d’en apprendre davantage sur l’histoire, les systèmes alimentaires et les traditions japonaises.

Amanda est ravie de partager ses connaissances en matière d’engagement communautaire, son expérience vécue en tant que Canadienne d’origine ghanéenne et ses passe-temps et talents aléatoires au sein de SWY. Valorisant le pouvoir de la perspective, elle a également hâte de rencontrer, d’apprendre et d’échanger des histoires avec les divers participants de la cohorte SWY34.